Situation de l’intérim en Bretagne au 2eme semestre 2018

Situation intérim Bretagne

On assiste depuis quelques années à une revalorisation du statut de l’intérimaire en France. Naguère perçue comme une activité peu reluisante, l’activité jouit aujourd’hui d’une meilleure perception de la part des premiers concernés, les intérimaires eux-mêmes. Aujourd’hui près de 78% des intérimaires ont une opinion positive sur leur statut professionnel. Cette bonne perception est sans doute due aux nombreux avantages liés au statut d’intérimaire notamment en termes de souplesse et en termes de possibilités d’acquérir de nouvelles compétences. En 2018, le travail intérimaire qui n’a jamais connu des niveaux aussi élevés malgré une évolution instable tout au long de l’année et. L’évolution des emplois intérimaires a été très forte au début de l’année avant de subir un net reflux en fin d’année. La situation de l’intérim en Bretagne au cours du dernier semestre de 2018 a suivi une même pente évolutive que la tendance nationale.

Tendances nationales

La courbe d’évolution des emplois intérimaires en 2018 a subi une pente descendante. Sur toute l’année, les emplois intérimaires ont augmenté de 1,8%, ce qui renvoie à une hausse nette de 13000 emplois en équivalent temps plein.  Cette évolution cache des disparités notables tout au long de l’année. Le premier semestre a été marqué par une hausse des emplois intérimaires avec un taux de +8,8% au premier trimestre et de +4,8% au deuxième trimestre. Un net reflux est observable au second semestre avec un taux d’évolution de -0,4% au troisième trimestre et -4,8% au quatrième trimestre.

Une analyse plus détaillée des taux d’évolution bruts permet notamment de prendre en compte les secteurs d’activité. On peut donner l’exemple du secteur des Transports qui a subi une forte hausse (+17%) au premier trimestre avant de chuter fortement au dernier trimestre (-8,9%). Cette nette baisse s’explique sans doute par la crise des « Gilets Jaunes ». Entre le premier et le dernier trimestre, on passe de +6,5% à +2,8% dans le BTP et de +6,9% à +4,6% dans les services. Si on en juge non plus par le secteur d’activité mais par la qualification, on observe une nette baisse pour les ouvriers non qualifiés avec un premier trimestre marqué par une forte hausse (+10,7%) et un dernier trimestre marqué par une nette baisse (-6,4%). On observe une baisse de moins grande ampleur chez les cadres et professions intermédiaires et chez les employés.

Tendances en Bretagne

On observe en Bretagne une baisse de l’emploi intérimaire au cours du second semestre de 2018 à l’instar des tendances nationales. Les entreprises bretonnes ont fait moins appel aux intérimaires en fin d ‘année comme dans le reste de la France. En août 2018, la tendance de l’évolution de l’emploi intérimaire est baissière (-3,7%) ; la tendance se confirme au mois de décembre (-2,1%). Si on procède à une analyse par secteur d’activité, on constate en 2018 que les secteurs haussiers sont le transport, les services et le commerce avec respectivement +10,5%, +6,2% et +0,3%. On constate en revanche une baisse dans le BTP et l’industrie avec des taux respectifs de -2% et -8%. La tendance dans les secteurs d’activité se confirme en décembre avec des secteurs haussiers : transport (+10,9%), services (+3,7%) et des secteurs baissiers : commerce (-0,5%), BTP (-2%) et industrie (-5,1%).

Si on prend en compte les qualifications, on constate une hausse en août 2018 chez les employés de +3,1% et chez les cadres et professions intermédiaires de +1,7%. On constate cependant chez les ouvriers non qualifiés et chez les ouvriers qualifiés, des baisses respectives de -3% et -8,1%. En décembre 2018, la hausse est uniquement notée chez les ouvriers non qualifiés (+5,3%), on observe en revanche une baisse chez les cadres et professions intermédiaires (-1,5%), chez les employés (-2%) et chez les ouvriers qualifiés (-14,9%).

Source : Prism’Emploi

Ca peut vous plaire aussi

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*